Origine du café : découvrez toute son histoire

Vous en dégustez toute la journée sans même vous en rendre compte : le matin pour vous réveiller, lors de la pause entre collègues ou encore l'après-midi entre amis - le café est une boisson omniprésente, symbole d'hospitalité.

Bien qu'apprécié par le plus grand nombre, l'origine du café reste floue : il s'écoule environ 1500 tasses à la minute en France (soit 330 000 tonnes/an).

L'origine du café

Histoire du café

Si l'origine du café n'est pas évidente, nous savons que le caféier aurait été découvert en Éthiopie. La légende la plus connue nous raconte qu'un berger trouva ses chèvres bien éveillées après avoir mangé les fruits de celui-ci. Le café était né.

Sa consommation s'est ensuite développée dans tout le Monde Arabe au XVIème siècle, quasiment en même temps que le chocolat chaud et le thé. En Europe, l'arrivée du café connaitra un très grand succès.

En France, l'origine du café est plus précise puisque le café est arrivé par le port de Marseille vers 1644. C'est seulement en 1672 que le premier "café" ouvre ses portes à Paris, suivi de plusieurs autres en France : le café est un produit de luxe.
Ces lieux conviviaux sont alors propices aux échanges et aux débats, très appréciés par les politiciens, philosophes, littéraires et musiciens.

Tout au long de son histoire, le café sera à l'origine de conflits religieux et politiques où de nombreux papes et rois tenteront d'interdire sa consommation, en vain.

Aujourd’hui, le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde, juste après le thé. 


Remonter